Cinq mauvaises habitudes à éviter lorsqu'on apprend à taper

Article - 19 février 2020

Tout au long de votre apprentissage de la frappe au clavier, vous aurez tendance à adopter des comportements nuisibles à votre progression. Prenez garde à ces cinq mauvaises habitudes !

  1. Taper en regardant le clavier :

En plus de vous empêcher de pratiquer le positionnement de vos doigts, taper en regardant le clavier réduit votre précision ainsi que votre vitesse. En effet, il est plus difficile de remarquer ses erreurs quand on ne fixe pas constamment son écran. Utilisez les repères tactiles sur les touches « F » et « J » pour vous orienter sans l’aide de vos yeux.

  1. Adopter une mauvaise posture :

Une posture de travail inadéquate peut engendrer des douleurs au dos et au cou. Pensez à vous redresser et à garder votre dos droit. Faites face à votre ordinateur et maintenez une distance d’environ 40 à 70 centimètres entre l’écran et vos yeux.

  1. Taper sans le doigté recommandé :

L’apprentissage de la frappe au clavier vous permet d’avoir un doigt à portée de chaque touche. Bien qu’elle paraisse parfois vous compliquer la vie, veillez à conserver cette méthode, car c’est la plus efficace. Un conseil pour y arriver : gardez vos poignets perpendiculaires à votre clavier lorsque vous tapez.

  1. Se concentrer sur la vitesse et ignorer la précision :

Il est vrai que le nombre de mots par minute peut être utilisé pour mesurer ses compétences au clavier, mais la précision devrait toujours être l’objectif premier. N’oubliez pas, la vitesse vient avec la précision!

  1. Avoir de trop grandes attentes :

Il peut être difficile de perdre d’anciennes habitudes de frappe. Munissez-vous de détermination et de patience; les progrès, même s’ils sont lents, seront au rendez-vous!

Édition scolaire
Édition personnelle
Édition familiale